Programmation

ANTHROPOCÈNE : L'ÉPOQUE HUMAINE (ANTHROPOCENE: THE HUMAN EPOCH)

Jennifer Baichwal, Nicholas de Pencier, Edward Burtynsky

Canada, 2018 / 87 min / VO avec sst. anglais (VO avec sst. ANG) / documentaire

Un documentaire effrayant sur la boulimie de ressources naturelles de l’homme et ses conséquences.

Méditation cinématographique sur la « ré-ingénierie » massive de la planète menée par l'espèce humaine, Anthropocène : L’époque humaine se penche sur les recherches d'une équipe internationale de scientifiques. Après 10 ans de travaux, elle soutient que l'ère géologique holocène a fait place à l'ère anthropocène au milieu du XXe siècle en raison des changements profonds et durables causés par l'insatiable avidité humaine.

Des digues de béton qui couvrent maintenant 60% du littoral chinois, aux machines les plus grandes jamais construites en Allemagne, en passant par les hallucinantes mines d’extraction de potasse russe du massif de l'Oural, le documentaire présente les changements majeurs opérés par les hommes. Les réalisateurs ont traversé six continents et vingt pays différents afin de documenter la dominance catastrophique de notre espèce au cours du siècle dernier.

 

« Présenté au TIFF et au FNC, ce documentaire canadien, que ses concepteurs ont mis des années à tourner, offre paradoxalement des images aussi époustouflantes que terrifiantes, à voir absolument sur grand écran, de cette humanité boulimique de ses ressources naturelles pourtant limitées. » Chantal Guy, La Presse, 19/10/2018

« Jamais un documentaire abordant les méfaits de la race humaine contre son propre habitat ne sera tombé aussi à pic. […] Le film émerveille par sa beauté monstrueuse, parfois psychédélique (avec renforts ici et là d’effets spéciaux), sur des cadrages parfaits de grâce dystopique. En valsant avec les échelles, les cinéastes déstabilisent le spectateur, écartelé entre une impression d’irréalité et un constat de vérité insoutenable, le laissant en état de choc, sans piste de solutions, mais conscient que le processus de fin du monde est depuis longtemps enclenché pour cause de stupidité humaine. » Odile Tremblay, Le Devoir, 20/10/2018

« Anthropocène (composé de deux mots grecs) est un film pour les inconditionnels des images en mouvement traitées avec poésie, recul devant le sujet abordé et un sens inné, quasi clinique du témoignage. Du fait de leurs approches créatrices qui ne font qu’une, Baichwal, Burtynsky et Pencier revendiquent un cinéma documentaire autre, offrant une double identité, message (pour la survie de l’espèce) et cinéma identitaire (innovation dans le récit, dépasser la forme). » Elie Castiel, Revue Séquences, 18/10/2018

Cast & Crédits
Interprètes 
Alicia Vikander
Scénario  
Jennifer Baichwal
Image 
Nicholas de Pencier
Son 
David Rose
Musique 
Rose Bolton, Norah Lorway
Production 
Mercury Films
Distribution 
Seville International
Biographie du réalisateur

Jennifer Baichwal réalise et produit des documentaires depuis plus de 20 ans. Ses films sont projetés dans le monde entier et remportent de nombreux prix internationaux, notamment un Emmy, 3 Gemini et deux Hot Docs. Son quatrième long-métrage Paysages manufacturés (2006) remporte, entre autres, le prix du Meilleur Film Canadien au TIFF et le prix Al Gore Reel Current. Avec Watermark, l’empreinte de l’eau (2013), qui est présenté au TIFF 2013 et qui a remporté le prix du meilleur film canadien de la Toronto Film Critics Association, elle revient au sujet du changement de paysages terrestres. Jennifer Baichwal est membre du conseil consultatif de la Ryerson University School of Image Arts. Directrice du conseil d'administration du Festival international du film de Toronto depuis 2016, elle est une ambassadrice passionnée de leur campagne « Share Her Journey », un engagement de cinq ans visant à accroître la participation, les compétences et les opportunités des femmes derrière et devant la caméra. Anthropocène : L’époque humaine (2018) complète la trilogie sur l’impact de l’Homme sur la Terre, commencée dans Paysages manufacturés et Watermark, l’empreinte de l’eau (2013).

Nicholas de Pencier est réalisateur de documentaires, producteur et directeur de la photographie. Il est producteur et directeur de la photographie sur Watermark, l’empreinte de l’eau (2013) et Black Code (2016), traitant des effets de l’internet sur la libre expression et la vie privée, qu'il a également écrit et réalisé. Il réalise avec Jennifer Baichwal des installations d'art vidéo ayant une approche différente pour aborder les sujets de leurs films. Nicholas de Pencier et Jennifer Baichwal sont coréalisateurs (il est également directeur de la photographie) de Long Time Running (2017), un documentaire sur la tournée emblématique de Tragically Hip en 2016. Il est membre du conseil d'administration de Hot Docs et DOC Toronto.

Edward Burtynsky est un photographe canadien de renommée internationale, surtout connu pour ses représentations de la nature altérée par l’industrie. Il étudie la photographie à l’université Ryerson de Toronto et cite en référence des photographes comme Ansel Adams, Edward Weston et Eadweard Muybridge. Ses photos de paysages industriels font partie des collections de plus de 60 musées à travers le monde, dont le Musée des beaux-arts du Canada, le MoMA et le Musée Guggenheim à New York, le Musée Reina Sofia de Madrid, et le Los Angeles County Museum of Art en Californie. Son œuvre explore l’impact de l’espèce humaine sur la surface de notre planète. Il reçoit le prix Dialogue de l’Humanité aux Rencontres d’Arles en 2004, le prix Roloff Beny Book, et le prix Rogers du meilleur film canadien pour Anthropocène : L’époque humaine (2018). Il est membre du conseil d’administration de CONTACT, le Festival International de Photographie de Toronto, et de la Ryerson Gallery et Centre de Recherche.  En 2006, il est nommé Officier de l’Ordre du Canada. Il détient huit diplômes de doctorats d’honneur. Après avoir collaboré avec Jennifer Baichwal pour Watermark, l’empreinte de l’eau (2013), Anthropocène : L’époque humaine est son deuxième documentaire en tant que réalisateur.

Filmographie
  • Jennifer Baichwal
  • 2018 – Anthropocene: The Human Epoch (documentaire)
  • 2017 – Long Time Running (documentaire)
  • 2013 – Watermark (documentaire)
  • 2012 – Payback (documentaire)
  • 2009 – Act of God (documentaire)
  • 2006 – Manufactured Landscapes (documentaire)
  • 2002 – The True Meaning of Pictures: Shelby Lee Adams' Appalachia (documentaire)
  • 1999 – The Holier It Gets (documentaire)
  • 1998 – Let It Come Down: The Life of Paul Bowles (documentaire)
  • Nicholas de Pencier
  • 2018 – Anthropocene: The Human Epoch (documentaire)
  • 2017 – Long Time Running (documentaire)
  • 2016 – Black Code (documentaire)
  • 2009 – Nova: The Incredible Journey of the Butterflies (1 épisode de la série TV documentaire)
  • 2008 – Mighty Ships (épisodes de la série TV documentaire)
  • 2007 – Four Wings and a Prayer (documentaire)
  • 2003 – Five Doors (court-métrage)
  • 1998 – Dances for a Small Screen: Motel (court-métrage)
  • Edward Burtynsky
  • 2018 – Anthropocene: The Human Epoch (documentaire)
  • 2013 – Watermark (documentaire)