Programmation

AT ETERNITY’S GATE

Julian Schnabel

États-Unis, France, 2018 / 111 min / VO anglaise et française avec sst. français et néerlandais (VO ANG & FR avec sst. FR & NL) / drame, biographie

En collaboration avec MUDAM Luxembourg

Une plongée dans l’esprit créatif et torturé de Vincent van Gogh, durant son exil dans le sud de la France.

Pour échapper à la lumière terne du nord, Vincent van Gogh s'installe à Arles en Méditerranée, en 1888, où il se lance dans la phase la plus créative de son travail et développe son style caractéristique. Il est épris de paysages naturels et d’objets ordinaires, ainsi que des personnes qu'il peint, mais reste toutefois un étranger pour eux. Plutôt que de reconnaître sa sensibilité, ceux qui l'entourent ne voient que de la folie : la beauté qui le pousse à l'extase est considérée laide par d'autres. Tout en luttant avec la religion, sa santé mentale, et son amitié tumultueuse avec Paul Gauguin, Van Gogh commence à se concentrer sur sa relation avec l’éternité au lieu de la douleur que son art lui cause au présent.

« Julian Schnabel trouve en Willem Dafoe l’incarnation idéale du côté maniaque et vulnérable de Van Gogh, tandis qu’une caméra sans cesse en mouvement et une musique tranchante aident à transmettre l’urgence artistique qui le guidait. At Eternity’s Gate échappe à la forme biographique standard, pour créer une œuvre de sensibilité artistique brute, qui plonge au plus profond de l’esprit de l’artiste. » Festival International du Film de Marrakech

 

Séances
mer 13/03 19:00 Kinepolis Kirchberg VO ANG SST. FR & NL Public https://ticket.luxembourg-ticket.lu/luxfilmfest/webticket/shop?event=26839&kassi...

« Lorsque le cinéaste pratique le même métier [que Van Gogh], on ne peut que se régaler devant la mise en images, minutieusement maîtrisée. […] Le lien subtilement affectueux entre Paul Gauguin (très efficace Oscar Isaac, de plus en plus présent à l’écran) et Vincent van Gogh (sublime Willem Dafoe, comme d’habitude) affiche les difficultés de l’artiste devant une société qui ne reconnaît pas le vrai art. […] La nature est filmée en fonction des œuvres du maître, lui rendant un hommage respectueux. […] Des noms comme Niels Arestrup, Mathieu Amalric, Vincent Perez et Mads Mikkelsen s’ajoutent à celui d’Emmanuel Seigner, parfaite, totalement transformée pour la circonstance, telle une toile du maître. » Élie Castiel, Revue Séquences, 06/12/2018

 

Récompenses
  • Satellite Award – Best Actor in a Motion Picture, Drama, for Willem Dafoe, Satellite Awards, 2019 (USA)
  • Green Drop Award, Venice Film Festival, 2018 (Italy)
  • Volpi Cup – Best Actor for Willem Dafoe, Venice Film Festival, 2018 (Italy)
Cast & Crédits
Interprètes 
Willem Dafoe, Rupert Friend, Oscar Isaac, Mads Mikkelsen, Mathieu Amalric, Emmanuelle Seigner, Niels Arestrup, Anne Consigny, Lolita Chammah, Amira Casar
Scénario  
Jean-Claude Carrière, Julian Schnabel, Louise Kugelberg
Image 
Benoît Delhomme
Son 
Jean-Paul Mugel, Thomas Desjonquères, Dominique Gaborieau
Décors 
Stéphane Cressend
Musique 
Tatiana Lisovskaya
Production 
Rahway Road, Iconoclast
Distribution 
The Searchers
Biographie du réalisateur

Julian Schnabel est un peintre et réalisateur né à New York City en 1951. Il étudie les beaux-arts à l'université de Houston, puis revient s'installer dans sa ville natale où il participe au Whitney Museum Independent Study Program. En 1978, il voyage à travers l’Europe et, inspiré de l’œuvre de Gaudí à Barcelone, crée son premier tableau d’assiettes, The Patients and the Doctors. In 1979, il expose seul pour la première fois à la Mary Boone Gallery à New York. Il devient rapidement une figure importante du néo-expressionisme et son œuvre est exposé dans les plus grands musées du monde, entre autres dans la Tate Gallery, le Centre Pompidou, ou le MoMA de San Francisco. Ses débuts dans le cinéma sont directement liés à son parcours artistique. En 1996, il réalise Basquiat, biographie du peintre new-yorkais Jean-Michel Basquiat, présenté en sélection officielle du Festival de Venise en 1996. En 2000, il met en scène son deuxième biopic intitulé Avant la nuit, adaptation du roman autobiographique de l'écrivain cubain exilé Reinaldo Arenas. Le film lui vaut le Grand Prix du Jury à Venise. Son troisième film, Le Scaphandre et le Papillon (2007) est un succès colossal. Il remporte le Prix de la mise en scène à Cannes et est nommé pour 4 Oscars. Miral (2010), son cinquième film, est montré dans la Salle de l’Assemblée générale des Nations Unies. At Eternity’s Gate (2018), son sixième long-métrage, a été présenté à la Mostra de Venise en 2018.

 

Filmographie
  • 2018 – At Eternity's Gate
  • 2010 – Miral
  • 2007 – Berlin (documentaire)
  • 2007 – The Diving Bell and the Butterfly
  • 2000 – Before Night Falls
  • 1996 – Basquiat