Programmation

ROJO

Benjamín Naishtat

Argentine, Brésil, France, Pays-Bas, Allemagne, 2018 / 109 min / VO espagnole avec sst. ANG (VO ES avec sst. ANG) / drame, thriller

Un polar vicieux et tragi-comique dans l’Argentine corrompue des années 1970.

Claudio est un avocat respecté dans une petite ville de province en Argentine. Alors qu’il attend sa femme dans un restaurant familial, il est violemment pris à parti puis attaqué par un inconnu. Le lendemain, l’étranger a disparu et la communauté oublie l’incident. Quelques mois plus tard, l’arrivée d’un détective privé dans la vie en apparence parfaite de Claudio va signer le début d’une longue descente aux enfers dans l’Argentine corrompue des années 1970, à la veille de plonger dans une sanglante dictature.

« Un polar vicieux et tragicomique, avec l’un des acteurs-phares d’Almodóvar, Darío Grandinetti. » (Geneva International Film Festival)

 

Séances

« Un polar dont Benjamín Naishtat tient fermement les rênes pour donner une gifle à un pays endormi qui se fait complice du crime généralisé. […] L'humour ne manque pas dans Rojo, un polar riche en moments absurdes. […] La routine banale à laquelle on assiste, faite de petites histoires sans conséquences, finit par se muer en une spirale qui va engloutir un de ces personnages endormis, complices et sans morale. Bienvenue dans Rojo, en compétition au 66e Festival de San Sebastián, un film qui décante lentement un profond mal-être, exalté par une esthétique superbe et un rythme pesé, et qui est de fait difficile à oublier. » Alfonso Rivera, Cineuropa, 25/09/2018

« Une histoire passablement ordinaire d'un avocat imbu de lui-même devient le reflet du sombre dénouement de tout un pays à la veille de plonger dans une sanglante dictature. »

« Les premières séquences du film sont tout simplement déroutantes car imprévisibles mais avec une direction d'acteurs impeccable ! Le film est porté aussi bien par le talent de ses acteurs, que l'atmosphère d'inquiétante étrangeté menée de main de maître par Benjamín Naishtat. Le film est un peu la psychanalyse d'une classe sociale aisée, première bénéficiaire de la dictature, qui est profondément marquée par sa peur du Rouge (rojo). »

« Le cinéaste avance avec méticulosité chacun de ses pions comme sur un plateau d'échec où chacune de ses pièces est incarnée avec une redoutable conviction par d'excellents acteurs ! Un film intriguant, hors du commun. » Cédric Lépine, Mediapart, 17/10/2018

Récompenses
  • Janela Award – Best Sound, Janela Internacional de Cinema do Recife, 2018 (Brazil)
  • Silver Seashell – Best Director, San Sebastián International Film Festival, 2018 (Spain)
  • Silver Seashell – Best Actor for Darío Grandinetti, San Sebastián International Film Festival, 2018 (Spain)
  • Jury Prize, Best Cinematography, San Sebastián International Film Festival, 2018 (Spain)
Cast & Crédits
Interprètes 
Darío Grandinetti, Andrea Frigerio, Alfredo Castro, Laura Grandinetti, Diego Cremonesi, Susana Pampin, Claudio Martínez Bel, Rudy Chenicoff, Mara Bestelli, Rafael Federman
Scénario  
Benjamín Naishtat
Image 
Pedro Sotero
Son 
Fernando Ribero
Décors 
Julieta Dolinsky
Musique 
Vincent van Warmerdam
Production 
Pucará Cine
Coproduction 
Desvia, Ecce Films, Viking Film, Sutor Kolonko
Distribution 
September Film Distribution
Biographie du réalisateur

Benjamín Naishtat est né en 1986, à Buenos Aires. Il étudie à l’Université de cinéma de Buenos Aires et poursuit ses études en France, au Fresnoy - Studio national des arts contemporains. Il réalise plusieurs fictions – comme son court-métrage El juego (2010), sélectionné à la Cinéfondation à Cannes – ainsi que des travaux plus expérimentaux, tels que la vidéo Historia del mal (2011), diffusée à Rotterdam et dans de nombreuses expositions internationales. Historia del miedo (2014), son premier long métrage, est présenté en compétition à la Berlinale et dans différents festivals internationaux où il remporte plusieurs prix. Son deuxième long-métrage, El Movimiento (2015) est montré à Locarno. Rojo est son troisième long et débute sa carrière en 2018 au Toronto International Film Festival.

Filmographie
  • 2018 – Rojo
  • 2015 – El movimiento
  • 2014 – Historia del miedo
  • 2013 – Colecciones (court-métrage)
  • 2010 – Historia del mal (court-métrage)
  • 2010 – El juego (court-métrage)
  • 2009 – Estabamos bien (court-métrage dans la collection "Historias Breves 5")