Programmation

The Assistant

Kitty Green

États-Unis, 2019 / 87 min / VO anglaise avec sst. français & néerlandais / Drame

LuxFilmLab – 7 juillet 2021

Un regard saisissant sur une journée dans la vie de l’assistante d'un puissant magnat du cinéma qui s'avère être un prédateur sexuel en série.

Jane, une jeune diplômée qui rêve de devenir productrice, vient d’être engagée en tant qu’assistante d’un puissant dirigeant, nabab du divertissement. Sa journée type ressemble à celle de toutes les autres assistantes : faire du café, remettre du papier dans le photocopieur, commander à déjeuner, organiser des voyages, prendre les messages. Mais au fil de cette journée, Jane se rend progressivement compte des abus insidieux qui découlent de tous les aspects de sa position et qu’elle n’avait pas anticipés. Lorsqu'on lui demande de former une nouvelle recrue, une jeune femme séduisante sans expérience que l'entreprise héberge dans un hôtel de luxe, elle ne peut plus ignorer que son patron est un prédateur sexuel. Jane décide de prendre position, mais elle va découvrir la véritable profondeur du système dans lequel elle est entrée.

Séances
mer 07/07 19:30 Ciné Utopia VO ANG avec sst. FR & NL Public https://kinepolis.lu/fr/films/lux-film-lab-assistant

« La réalisatrice australienne Kitty Green […] frappe fort avec ce film post-#metoo, qui s’en prend directement au climat de travail toxique qui règne dans les maisons de productions de films aux États-Unis. Le film au vitriol lancé au festival de Sundance l’été dernier, à quelques mois du procès Weinstein, sort sur nos écrans à un moment où l’on sent que les langues se délient (enfin) sur le comportement déplacé de ces petits barons du divertissement qui se sont longtemps crus tout permis. […] Résultat : un suspense légèrement anxiogène, avec très peu de dialogues, où l’on sent la chape de plomb qui écrase cette jeune femme prise dans un système, qu’elle doit accepter tel quel… ou quitter. […] [La réalisatrice] réussit à montrer avec une certaine maestria la quadrature du cercle dans laquelle les femmes sont trop souvent prises. […] Un film qui met en lumière les dérives d’un système pourri de l’intérieur. » Jean Siag, LaPresse.ca, 14/02/2020

« Le thème de l’aliénation au travail, qui s’apparente à du harcèlement institutionnalisé, masqué par une incroyable hypocrisie auquel se juxtapose un machisme bon teint, est une excellente idée. […] le propos fort de Kitty Green, cinéaste australienne, qui réalise ici son cinquième long métrage, force l’admiration. Elle est épaulée en cela par l’incroyable performance de Julia Garner, butée et douce en même temps, qui est présente dans quasiment tous les plans du film. » Fabrice Prieur, àVoir-àLire.com, 19/09/2020

« The Assistant est à l’image de la performance clinique de Julia Garner : précis et déstabilisant. La narration compacte, sa mise en scène sèche, proche d’une veine documentaire, le plongeon troublant que Green propose nous baigne dans l’inconfort. Une journée aux apparences banales et cerner dans quel cercle vicieux on trempe […] Green pense son film de manière astucieuse, laissant le spectre du nabab abuseur gravitant de manière fantomatique. Un film sans fard, une atmosphère désagréable, la structure est submergée d’une culpabilité toujours plus envahissante. Sombre et puissant, d’une brutalité sourde quand Jane décide de prendre son courage à deux mains et monte aux barricades, quitte à péricliter. Décider de parler à voix haute alors que tout le monde passe son chemin en silence. » Sven Papaux, Cineman.ch, 18/11/2020

Récompenses
  • NYFCO Award – Top Films of the Year, New York Film Critics Online, 2021 (USA)
  • Louis Roederer Fondation’s Directing Prize, Festival du Cinéma Américain de Deauville, 2020 (France)
  • Truly Moving Picture Award, Heartland International Film Festival, 2020 (USA)
  • Halfway Award for the Best Actress – Julia Garner, International Online Cinema Awards, 2020
  • Best First Feature Film, Jerusalem Film Festival, 2020 (Israel)
Cast & Crédits
Interprètes 
Julia Garner, Matthew Macfadyen, Makenzie Leigh, Kristine Froseth, Jon Orsini, Noah Robbins, Alexander Chaplin, Jay O. Sanders, Juliana Canfield, Dagmara Dominczyk
Scénario  
Kitty Green
Image 
Michael Latham
Son 
Leslie Shatz
Décors 
Fletcher Chancey
Musique 
Tamar-kali
Production 
3311 Productions, Cinereach, Forensic Films, Symbolic Exchange, Level Forward, JJ Homeward Productions, Bellmer Pictures
Distribution 
De Filmfreak
Biographie du réalisateur

Kitty Green est une réalisatrice, scénariste et productrice australienne multi-primée. Son premier long-métrage documentaire, Ukraine Is Not a Brothel (2013), explore un mouvement féministe provocateur en Ukraine. Après sa première au festival du film de Venise en 2013, le film est projeté dans plus de 50 festivals internationaux et remporte le prix du meilleur long métrage documentaire de l'Académie australienne des arts cinématographiques et télévisuels (AACTA). Le prochain projet de Kitty Green, le court-métrage documentaire The Face of Ukraine: Casting Oksana Baiul (2015), remporte le « Short Film Jury Prize » pour des œuvres de non-fiction au festival du film de Sundance. Son dernier long-métrage documentaire, Casting JonBenet (2017), est acquis par Netflix, est présenté en avant-première à Sundance en 2017 et est projeté à la Berlinale avant de recevoir le prix AACTA du meilleur long-métrage documentaire. La même année Kitty Green a été lauréate de la bourse Art of Nonfiction du Sundance Institute. The Assistant (2019) est son premier long-métrage de fiction.

Filmographie
  • 2019 – The Assistant
  • 2017 – Casting JonBenet (documentaire)
  • 2015 – The Face of Ukraine: Casting Oksana Baiul (court-métrage documentaire)
  • 2013 – Ukraine Is Not A Brothel (documentaire)