Programmation

LA DEMOISELLE ET LE VIOLONCELLISTE

Jean-François Laguionie

France , 1965 / 9 min / sans paroles / animation

Rétrospective Jean-François Laguionie
Jean-François Laguionie

Au bord de la mer, un jeune musicien déclenche sans le vouloir une tempête qui emporte une pêcheuse de crevettes.

Profitant d’une belle journée d’été, un jeune homme s’exerce au violoncelle au bord de la mer. Il joue de manière si fougueuse qu’il provoque une tempête qui finit par emporter une jeune pêcheuse au large. Afin de la sauver, le violoncelliste plonge et tombe nez à nez avec des monstres marins qui l’empêchent d’atteindre la femme et son violoncelle.

Séances
ven 06/03 12:00 Cinémathèque sans paroles Public

« La Demoiselle et le violoncelliste est un film à part. Modeste et superbement audacieux. D’une exquise délicatesse et d’une vigueur de primitif. Jean-François Laguionie est parti de Grimault pour rejoindre Émile Raynaud. Il a le goût de tisane d’un concerto de Lalo. Et la rondeur barbare d’une animation très simplifiée, progressant par volumes et par masses. Avec un graphisme et des couleurs inspirées, évidemment, du Douanier Rousseau. » Jean Collet, Cahiers du cinéma, août 1965

+12
+12
Récompenses
  • Grand Prix, Annecy International Animation Film Festival, 1965
Cast & Crédits
Scénario  
Jean-François Laguionie
Image 
Jean-François Laguionie
Musique 
Edouard Lalo
Production 
Les Films Paul Grimault
Distribution 
L’agence du court métrage
Biographie du réalisateur

Né en 1939 à Besançon, Jean-François Laguionie entame des études d’arts appliqués avant d’être initié à l’animation par Paul Grimault et de concevoir ses premiers courts-métrages. Il obtient la Palme d’or du court-métrage au Festival de Cannes pour La Traversée de l’Atlantique à la rame (1978). Il se lance ensuite dans la grande aventure du long-métrage avec Gwen, le livre de sable (1985) et réalise, en 1999, Le Château des singes, un film ambitieux et accessible au grand public. Il enchaîne avec L’Île de Black Mor (2004) adapté de son propre roman, puis Louise en hiver sorti en salle en 2016. Le Voyage du prince est son sixième long-métrage et est issu du même univers que celui du Château des singes.

Filmographie
  • 2019 – Le Voyage du prince
  • 2016 – Louise en hiver
  • 2011 – Le Tableau
  • 2004 – L’Île de Black Mor
  • 1999 – Le Château des singes
  • 1985 – Gwen, le livre de Sable
  • 1978 – La Traversée de l’Atlantique à la rame (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 1976 – Le Masque du diable (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 1975 – L’Acteur (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 1974 – Potr’ et la fille des eaux (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 1972 – Hélène ou le malentendu (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 1971 – Plage privée (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 1969 – Une Bombe par hasard (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 1967 – L’Arche de Noé (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 1965 – La Demoiselle et le violoncelliste (court-métrage / short / Kurzfilm)