Programmation

La nuit des rois

Philippe Lacôte

France, Côte d’Ivoire, Canada, Sénégal , 2020 / 93 min / VO française et dioula avec sst. français / Drame, fantaisie

LuxFilmLab – 4 août 2021

Pour survivre à sa première nuit dans une prison ivoirienne, un nouveau détenu doit divertir les autres prisonniers en racontant des histoires jusqu'à l’aube.

La MACA, la prison ivoirienne d’Abidjan, est l’une des prisons les plus peuplées d’Afrique de l’Ouest dans laquelle les détenus font la loi. Le vieux caïd, Barbe Noire, affaibli par la maladie et de plus en plus contesté, choisit un tout jeune pickpocket pour consolider son pouvoir. Il renoue avec la tradition du « Roman », un rituel qui oblige le novice à raconter des histoires durant toute une nuit. Le jeune homme ne sait pas raconter, mais il est hanté par une seule histoire, celle du chef « microbe » Zama King. Le film se transforme alors en une fable politique à la beauté shakespearienne.

Séances
mer 04/08 19:00 Ciné Utopia VO FR & dioula avec sst. FR Public https://kinepolis.lu/fr/films/lux-film-lab-la-nuit-des-rois

« Voilà une histoire captivante que nous livre le réalisateur ivoirien Philippe Lacôte dans un drame carcéral à la matière, l’accent et le rythme singuliers. Ce huis clos où la survie se conjugue aux alliances et aux rapports de forces entre des centaines d’hommes a du coffre. […] Candidat de la Côte d’Ivoire pour l’Oscar du meilleur film international […] ce long métrage raconte l’histoire de Roman (formidable Bakary Koné), jeune homme héritant de ce surnom à son arrivée à la prison de La Maca. […] La mission de raconter qui attend Roman au cours de la nuit renvoie aux traditions orales africaines. Il fallait donc des dialogues forts pour rendre hommage à celles-ci. Et ils le sont. Mais il y a aussi des silences, autant de moments suspendus dans l’espace pour mieux nous faire ressentir l’avalanche de sentiments et de situations surgissant aux quatre coins de cet établissement glauque : peur, haine, colère, vengeance, mais aussi amitié et même désir » André Duchesne, La Presse, 12/03/2021

« Entre faux départs et développements inspirés, entre débuts et fins effacés puis réinventés, l’histoire imaginée par Roman se déploie avec une luxuriance narrative inouïe. […] On ne saurait trop louer le talent, la dextérité suprême avec laquelle Philippe Lacôte tisse un véritable écheveau de récits et de sous-récits. Lesquels sont mis en scène hors de la prison en divers lieux et diverses époques, cela, au gré de la fantaisie de Roman, mais également de Lacôte, qui ne perd jamais de vue les autres personnages clés de la MACA, théâtre de jeux de pouvoir, de grenouillages, et donc d’histoires là encore ; mise en abyme, mise en abyme… […] Ode à la tradition orale, « La nuit des rois » offre un rappel, plein d’à-propos en ces temps de confinement, qu’il n’est point de prison qui puisse résister au pouvoir de l’imagination. » François Lévesque, Le Devoir, 12/03/2021

« Un rituel sur fonds de lutte de pouvoir dans un univers ultra-violent et codifié dont s’est emparé avec beaucoup de créativité Philippe Lacôte dans « La Nuit des Rois », dévoilé dans la section Orizzonti de la 77ème Mostra de Venise. Car le cinéaste ne se limite pas à la classique dimension dramatique du genre du film de prison. Il réussit à y injecter, en ouvrant à l’intérieur du récit des portes à d’autres mondes, les pulsations de l’Afrique des griots, mêlant les croyances irrationnelles au réalisme de la survie et du crime dans les quartiers périphériques, en connexion avec la guerre civile survenue en Côte d’Ivoire en 2010-2011. […] Entrelacer plusieurs strates de récits à l’intérieur du même film est une entreprise plutôt risquée, mais Philippe Lacôte parvient à donner une homogénéité remarquable à un ensemble très vivant qui puise dans tout l’imaginaire et la ferveur africaine. […] Le réalisateur réussit à retranscrire toute l’énergie de ce mélange dans un film prenant et séduisant qui sort très nettement des sentiers battus. » Fabien Lemercier, Cineuropa, 07/09/2020

Récompenses
  • Amplify Voices Award, Toronto International Film Festival, 2020 (Canada)
  • IFFR Youth Jury Award, International Film Festival Rotterdam, 2021 (Netherlands)
  • Artistic Achievement Award, Thessaloniki Film Festival, 2020 (Greece)
  • Best Sound, Chicago International Film Festival, 2020 (USA)
  • Best Cinematography, Chicago International Film Festival, 2020 (USA)
  • Directors to Watch, Palm Springs International Film Festival, 2021 (USA)
  • NBR Award – Top Five Foreign Language Films, National Board of Review, 2021 (USA)
  • Outstanding International Motion Picture, NAACP Image Awards, 2021 (USA)
  • Outstanding Foreign Film, Black Reel Awards, 2021 (USA)
  • Best Foreign Film, Black Film Critics Circle Awards, 2021 (USA)
  • Best Foreign Film, African-American Film Critics Association, 2021 (USA)
Cast & Crédits
Interprètes 
Bakary Koné, Steve Tientcheu, Rasmané Ouédraogo, Issaka Sawadogo, Jean Cyrille Digbeu, Abdoul Karim Konaté, Anzian Marcel, Denis Lavant, Laetitia Ky
Scénario  
Philippe Lacôte
Image 
Tobie Marier-Robitaille
Son 
Pierre-Jules Audet, Emmanuel Croset
Décors 
Samuel Teisseire
Musique 
Olivier Alary
Production 
Banshee Films, Wassakara Productions, Périphéria, Yennenga Productions
Distribution 
Imagine Film Distribution
Biographie du réalisateur

Philippe Lacôte a grandi à Abidjan, l'ancienne capitale de la Côte d'Ivoire, près du cinéma « Magic ». Sa carrière de cinéaste débute en 1994 avec son court-métrage Somnambule. Dans les années qui suivent, il réalise d'autres courts-métrages documentaires et de fiction. En 2008, il sort Chroniques de guerre en Côte d'Ivoire, un moyen-métrage hybride entre documentaire et journal intime qui traite de l'histoire récente de son pays natal. Il consacre cinq années à ce projet dont le tournage commence en 2002 lors du déclenchement de la guerre civile ivoirienne. En 2014, son premier long-métrage, le drame Run, est sélectionné à Cannes dans la section Un certain regard, l'établissant comme une nouvelle voix du cinéma africain. Son deuxième long, La nuit des rois (2020), est présenté en avant-première au Festival international du film de Venise et réussit à convaincre les critiques dans de nombreux autres festivals, notamment à Toronto, Thessalonique, Chicago, Munich et Rotterdam. Selon Philippe Lacôte, le film s'inspire de ses propres visites d'enfance à la prison de la MACA, où sa mère était emprisonnée pour des raisons politiques.

Filmographie
  • 2020 – La nuit des rois
  • 2018 – Les routes de l’esclavage (3 épisodes de la série TV documentaire)
  • 2014 – Run
  • 2013 – To Repel Ghosts (court-métrage dans l’anthologie « African Metropolis »)
  • 2008 – Chroniques de guerre en Côte d’Ivoire (court-métrage documentaire)
  • 2007 – Le passeur (court-métrage)
  • 2002 – Cairo Hours (court-métrage documentaire)
  • 2001 – Affaire Libinski (court-métrage)
  • 1994 – Somnambule (court-métrage)