Programmation

LA RÉVOLUTION SILENCIEUSE (DAS SCHWEIGENDE KLASSENZIMMER)

Lars Kraume

Allemagne , 2018 / 111 min / Vo allemande (VO ALL) / drame

En pleine guerre froide, des lycéens risquent leur avenir pour défendre leurs idéaux.

Allemagne de l'Est, 1956. Kurt, Theo et Lena ont 18 ans et s'apprêtent à passer le bac. Avec leurs camarades, ils décident d’improviser une minute de silence en classe, en hommage aux révolutionnaires hongrois durement réprimés par l'armée soviétique. Cette minute de silence devient une affaire d'État. Elle fera basculer leurs vies. Face à un gouvernement est-allemand déterminé à identifier et punir les responsables, les 19 élèves de Stalinstadt devront affronter toutes les menaces et rester solidaires.

Le réalisateur allemand Lars Kraume s’est inspiré d’un fait réel pour dresser le portrait d’une jeunesse allemande tiraillée entre le douloureux héritage du nazisme, la doctrine soviétique et un appétit grandissant de liberté.

 

Séances

« Lars Kraume […] dépeint très finement un microcosme qui symbolise tout un pays. Servi par une excellente distribution, il évite tout manichéisme et dessine chaque personnage avec beaucoup de minutie, les adolescents comme leurs parents, écartelés entre l'amour filial et la soif de liberté. Le dénouement, très beau, rappelle que la fuite est toujours une douleur. » Étienne Sorin, Le Figaro, 02/05/2018

« Une histoire vraie passionnante. Exaltante et éprouvante. Un engagement fort, en symbiose avec la fougue politique, l’élan idéaliste propres à la jeunesse. Le film épouse cette énergie, sans manquer, pour autant, d’ironie, notamment à travers l’évocation, surprenante, de Ferenc Puskás, footballeur mythique hongrois, surnommé, jadis, le « major galopant ». […] Le scénario illustre brillamment des thèmes passionnants : le sacrifice, la trahison – d’un idéal, d’un groupe ou d’un amour. Les rebondissements, inattendus, suscitent l’intérêt. Et même l’émotion. » Jacques Morice, Télérama, 2018

« Cette analyse brillamment nuancée que propose le réalisateur de Fritz Bauer, un héros allemand porte sur les mécanismes de l’adhésion et l'utilisation du collectif par les régimes totalitaires qui reposent sur l'absence complète de dissension, l'alignement parfait (en rangées et en uniformes). À Stalinstadt, où l'enseignement scolaire, propagandiste, s'accompagne d'entraînements paramilitaires, il est difficile d'ignorer la continuité entre le nouveau régime des camarades (où le mot "amitié" devient un slogan) et celui, affreux, qui l'a précédé, et que le parti communiste utilise comme un épouvantail ambigu. […] Les scènes où quelque chose de profondément humain et grave se joue dans le silence le plus total sont les plus poignantes du film, forcément. Kraume nous livre résolument ici une oeuvre qui fait exactement ce que ne font pas hélas la plupart des autres films inspirés de faits vrais (qui arrivent à rendre plate jusqu'à la Grande Histoire) : il déploie une réflexion intelligente et fine autour d'un noyau bouleversant, fondamentalement humain, qui vibre de toute sa force du début à la fin. » Bénédicte Prot, Cineuropa, 21/02/2018

« Assez fin dans la caractérisation de l’éventail des attitudes face à l’insurrection, La Révolution silencieuse double sa valeur historique d’une captivante vertu sociologique. Un film modeste et finalement assez charmant. » Bruno Deruisseau, Les Inrockuptibles, 04/05/2018

« La Révolution silencieuse est une œuvre hautement salutaire et, par les temps qui courent, nécessaire. » Gilles Tourman, Fiches du Cinéma, 2018

+3
+14
Récompenses
  • Bavarian Film Award for Best Young Actor for Jonas Dassler, Bavarian Film Awards, 2018 (Germany)
  • Film and Literature Award, Film by the Sea International Film Festival, 2018 (Netherlands)
  • Special Prize of the Jury, Jameson CineFest – Miskolc International Film Festival, 2018 (Hungary)
  • German Cinema Award for Peace for Best National Director, Munich Film Festival, 2018 (Germany)
Cast & Crédits
Interprètes 
Leonard Scheicher, Tom Gramenz, Lena Klenke, Jonas Dassler, Isaiah Michalski, Ronald Zehrfeld, Carina Wiesen, Max Hopp, Judith Engel, Michael Gwisdek, Florian Lukas, Jördis Triebel, Daniel Krauss, Burghart Klaußner, Götz Schubert
Scénario  
Lars Kraume, d’après le livre « Das schweigende Klassenzimmer. Eine wahre Geschichte über Mut, Zusammenhalt und den Kalten Krieg » de Dietrich Gartska
Image 
Jens Harant
Son 
Stefan Soltau
Décors 
Olaf Schiefner
Musique 
Christoph M. Kaiser, Julian Maas
Production 
Akzente Film & Fernsehproduktion
Coproduction 
Zero One Film, StudioCanal Film
Distribution 
Arti Film
Biographie du réalisateur

Lars Kraume est un réalisateur et scénariste allemand né en 1973 en Italie. Il est diplômé de l’Académie allemande du cinéma de Berlin en 1998. Il écrit et réalise plusieurs longs-métrages remarqués, dont Keine Lieder über Liebe (Pas de chansons d’amour) (2005), présenté dans la section Panorama du Festival International du Film de Berlin en 2005, et Fritz Bauer, un héros allemand (2015) qui remporte le Prix du public au Festival International du Film de Locarno en 2015 et 6 Lolas (César du cinéma allemand) l’année suivante, dont ceux de Meilleur réalisateur, Meilleur scénario et Meilleur film.

Filmographie
  • 2018 – Das schweigende Klassenzimmer
  • 2017 – Der König von Berlin
  • 2016 – Terror: Ihr Urteil
  • 2015-2017 – Dengler (3 épisodes de la série TV)
  • 2015 – Familienfest
  • 2015 – Der Staat gegen Fritz Bauer
  • 2014 – Tatort: Der Hammer
  • 2013 – Tatort: Borowski und der brennende Mann
  • 2013 – Meine Schwestern
  • 2012 – Tatort: Im Namen des Vaters
  • 2011 – Tatort: Der Tote im Nachtzug
  • 2011 – Tatort: Ein bessere Welt
  • 2010 – Die kommenden Tage
  • 2008 – Tatort: Der frühe Abschied
  • 2007 – KDD – Kriminaldauerdienst (4 épisodes de la série TV)
  • 2007 – Guten Morgen, Herr Grothe
  • 2005 – Der Elefant
  • 2005 – Keine Lieder über Liebe
  • 2005 – Kismet – Würfel Dein Leben!
  • 2005 – Tatort: Wo ist Max Gravert? (série TV)
  • 2003 – Tatort: Sag nichts
  • 2001 – Viktor Vogel
  • 1998 – Der Mörder meiner Mutter
  • 1998 – Dunckel
  • 1997 – Einsatz Hamburg Süd (2 épisodes de la série TV)
  • 1997 – King of the Elephants (court-métrage)
  • 1997 – Life Is Too Short to Dance with Ugly Women (court-métrage)
  • 1997 – Zahltag (court-métrage)
  • 1995 – Bernie (court-métrage)
  • 1993 – 3.21 Uhr (court-métrage)