Programmation

LES ÉPOUVANTAILS

Nouri Bouzid

Tunisie, Maroc, Luxembourg, 2019 / 97 min / VO arabe avec sst. français et anglais / drame

Avant-Première luxembourgeoise

Deux jeunes tunisiennes envoyées comme esclaves sexuelles en Syrie tentent de se reconstruire alors que leur pays et leurs familles les rejettent.

Zina et Djo ont été piégées par un système politique qui les dépasse et envoyées comme esclaves sexuelles en Syrie pour les combattants de Daech. De retour en Tunisie, elles sont emprisonnées, rejetées par la société et leurs familles qui considèrent que leur départ était volontaire. Zina a été séparée de son enfant de deux mois. Djo apprenant qu’elle est enceinte se réfugie dans un mutisme volontaire et raconte l'horreur syrienne dans le roman qu’elle écrit. Pour les aider à surmonter leurs traumatismes, leur avocate leur présente un autre de ses clients, dont l’homosexualité, toujours illégale en Tunisie, le place également au ban de la société.

« Mon nouveau long-métrage est inspiré d’évènements réels : deux filles, piégées et réduites à l'esclavage sexuel en Syrie, sont rentrées en Tunisie en 2013. Un jeune homosexuel a été arrêté par la police de la Troika à Tunis. Une avocate a tenté de tous les réhabiliter. Mon objectif était de briser le silence autour de ses victimes isolées et de lever le voile sur cette période noire du régime islamiste. J’ai profité de cette occasion pour briser des murs entourant ces histoires depuis 2013. Le film Les épouvantails est un cri contre l’oubli des victimes incarnant à présent la mauvaise conscience de notre pays. » Déclaration du réalisateur Nouri Bouzid

Séances
jeu 12/03 16:30 Ciné Utopia VO arabe avec sst. FR Avant-première https://ticket.luxembourg-ticket.lu/luxfilmfest/webticket/shop?event=28851&kassi...

« Les Epouvantails est un film aussi important par son sujet que somptueux par sa forme. […] Nouri Bouzid […] nous offre avec Les Epouvantails un vibrant témoignage sur l'hiver islamiste qui, en Tunisie, a suivi le printemps arabe. » Jean-Christophe Ferrari, Transfuge Magazine

Récompenses
  • Human Rights Special Prize, Venice International Film Festival, 2019 (Italy)
Cast & Crédits
Interprètes 
Nour Hajri, Afef Ben Mahmoud, Joumene Limam, Sondos Belhassen, Mehdi Hajri, Fatma Ben Saidane, Noomen Hamda, Ghanem Zrelli
Scénario  
Nouri Bouzid
Image 
Hatem Nechi
Son 
Moez Cheikh
Décors 
Fatma Midani
Musique 
Riadh Fehri
Production 
Mésanges Films, Lycia Productions
Coproduction 
Samsa Film
Biographie du réalisateur

Nouri Bouzid est un réalisateur, scénariste, acteur et poète tunisien né en 1945 à Sfax. Il suit des études de cinéma à l’INSAS à Bruxelles de 1968 à 1972. De retour en Tunisie, il s’engage politiquement et adhère au Groupe d'études et d'action socialiste tunisien ce qui lui vaudra d’être incarcéré pendant cinq ans sous la présidence d’Habib Bourguiba. Habitué des grands festivals de cinéma, ses films L'Homme de cendres (1986), Les Sabots en or (1989) et Bezness (1992) sont tous sélectionnés au Festival de Cannes, tandis que La Guerre du Golfe et après (1993)et Tunisiennes (1997) ont été présentés au Festival de Venise. De 1994 à 2001, Nourid Bouzid met de côté sa carrière de réalisateur pour créer une école de cinéma à Tunis, l'EDAC, où il enseigne la réalisation et la théorie du cinéma. Il revient derrière la caméra au début des années 2000 avec Poupées d'argile (2002) et Making of (2006), tous deux récompensés par plus de 25 prix lors de festivals internationaux. En 2009, il est fait officier de l'Ordre des Arts et des Lettres en France. Après Making of (2006) et Millefeuille (2012), Les épouvantails (2019), son dernier film, vient clore sa trilogie sur l’intégrisme religieux.

Filmographie
  • 2019 – Les épouvantails
  • 2012 – Millefeuille
  • 2008 – Penalty (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 2006 – Making of
  • 2002 – Poupées d'argile
  • 1997 – Tunisiennes
  • 1993 – La Guerre du Golfe et après : C’est Scheherazade qu’on assassine (court-métrage dans un programme / short film in a collection / Kurzfilm in einer Sammlung)
  • 1992 – Bezness
  • 1989 – Les Sabots en or
  • 1986 – L'Homme de cendres