Programmation

LUXFILMLAB - YALDA, LA NUIT DU PARDON (YALDA)

Massoud Bakhshi

France, Allemagne, Suisse, Luxembourg, 2020 / 89 min / VO perse avec sst. français / drame

LuxFilmLab - 7 octobre

Condamnée à la peine capitale pour avoir tué son mari accidentellement, Maryam doit demander à sa belle-fille de lui pardonner lors d’une émission de télévision pour espérer survivre.

Iran, de nos jours. Maryam, 22 ans, tue accidentellement son mari Nasser, 65 ans. Elle est condamnée à mort. D’après la loi iranienne, seule la famille de la victime peut lui pardonner et transformer sa peine capitale en peine de prison. Pour cela, il faut que Mona, la fille de Nasser, accepte d’apparaître lors d’une émission de téléréalité et de pardonner à Maryam devant des millions de spectateurs. Mais le pardon est difficile quand le passé refait surface.

Le pardon, la lutte des classes, le patriarcat et les droits de l’Homme sont au cœur de ce drame iranien.

Séances
mer 07/10 20:30 Ciné Utopia VO perse avec sst. FR Public https://kinepolis.lu/fr/films/lux-film-lab-yalda

« Mariage provisoire, argent du sang (somme à payer à la famille du défunt), fossé séparant les classes sociales, soupçons de vénalité et conflit d’héritage, Massoud Bakhshi décrypte méthodiquement la réalité iranienne à travers les péripéties d’un mélodrame à suspense captivant (obsédée par son innocence et par la vérité sur son mariage, Maryam ne se plie pas à la contrition nécessaire au pardon) qui offre de superbes rôles aux deux actrices principales. Un passionnant duel de contrôle et de débordements des émotions […] qui donne aussi au réalisateur l’occasion de se frotter intelligemment aux rouages de la société du spectacle télévisuel » Fabian Lemercier, Cineuropa, 27/01/2020

« Il y a, dans ce triste spectacle de la comédie humaine, quelque chose qui aspire au dégoût et à la colère. Le réalisateur ne débat pas frontalement de la question des femmes en Iran. Il questionne le droit pour les classes populaires à sortir de leur condition sociale et à faire valoir une parole libre. […] La force du long-métrage demeure dans la manière dont le réalisateur met en lumière la modernité d’un pays, à travers un studio de télévision rutilant, confrontée à des lois traditionnelles cruelles et une hypocrisie généralisée. Les femmes occupent le devant de la scène. Elles incarnent le pouvoir, tout en se soumettant à des voilages qui couvrent la féminité de leur regard. Elles incarnent la vie, tout en renonçant parfois au droit d’être une mère honorable, et une épouse résolument libre. » Laurent Cambon, aVoir-ALire.com, 18/03/2020

Récompenses
  • Grand Jury Prize – World Cinema Dramatic Competition, Sundance Film Festival, 2020 (USA)
  • Best Screenplay, Sofia International Film Festival, 2020 (Bulgaria)
Cast & Crédits
Interprètes 
Sadaf Asgari, Behnaz Jafari, Babak Karimi, Fereshteh Sadre Orafaee, Forough Ghojabagli, Arman Darvish, Fereshteh Hosseini
Scénario  
Massoud Bakhshi
Image 
Julian Atanassov
Son 
Dana Farzanehpour, Denis Séchaud
Décors 
Leila Naghdi Pari
Production 
JBA Production, Niko Film, Close Up Films, AMOUR FOU Luxembourg, Shortcut Films, Tita B Productions, Ali Mosaffa Productions
Coproduction 
Panache Productions, La Compagnie Cinématographique
Distribution 
AMOUR FOU
Biographie du réalisateur

Massoud Bakhshi est un réalisateur né à Téhéran en 1972. De 1990 à 1998, il travaille comme critique de cinéma, scénariste et producteur. Après avoir réalisé une douzaine de documentaires et courts-métrages, récompensés par de nombreux prix, il réalise son premier long-métrage de fiction, Une famille respectable (2012). Ce dernier est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2012. Yalda, la nuit du pardon (2020) est son deuxième long-métrage de fiction. Il est sélectionné lors de plusieurs festivals en 2020 dont la 70e Berlinale dans la catégorie « Generation 14+ » et le Festival de Sundance où il remporte le Grand Prix du Jury dans la catégorie Meilleure fiction internationale.

Filmographie
  • 2020 – Yalda
  • 2012 – Yek khanévadéh-e Mohtaram / A Respectable Family
  • 2008 – Arayesh gar e Bagh Dad / Baghdad Barber (court-métrage documentaire)
  • 2007 – Teheran, Tehran / Tehran Has No More Pomegrenates! (documentaire)
  • 2004 – Panjerehay-E-Gomshodeh / Lost Windows (court-métrage documentaire)
  • 2003 – Namaze baran / Praying for the Rain (court-métrage)
  • 2001 – Vaghti Behrang Ayoumi ra molaghat mikonad / When Behrang Meets Ayoumi (court-métrage documentaire)
  • 1999 – Shenasaeiye yek zan / Identification of a Woman (court-métrage documentaire)
  • 1999 – Cine Citta (court-métrage documentaire)