Programmation

No Land's Song

Ayat Najafi

France, Allemagne, Iran, 2017 / 93 min / VO anglaise, farsi et française avec sst. français / Documentaire

Quand l'art en Iran triomphe sur l'ignorance.

En Iran, depuis la révolution de 1979, les femmes n’ont plus le droit de chanter en public, tout au moins en solo et devant des hommes. Défiant la censure, Sara Najafi, jeune compositrice iranienne, tente d’y organiser un concert officiel pour des chanteuses solistes, interrogeant de front les tabous qui font loi. Pour soutenir leur combat, Sara et ses amies chanteuses Parvin Namazi et Sayeh Sodeyfi invitent trois artistes françaises, Elise Caron, Jeanne Cherhal et Emel Mathlouthi, à venir les rejoindre pour collaborer à leur projet musical, en initiant un nouveau pont culturel entre la France et l'Iran.
Mais parviendront‐elles enfin à se retrouver à Téhéran, à chanter ensemble, sur scène et sans entraves, et à ainsi ouvrir une porte vers une nouvelle liberté́ des femmes en Iran ?

Thriller politique et voyage musical, « No Land’s Song » ne perd jamais de vue son véritable centre – la voix des femmes. Ayat Najafi réussit à faire sien le combat de sa sœur la compositrice Sara Najafi, dans un film qui oscille entre l’humour et la rage face à une injustice aussi flagrante. 

La projection de « No Land’s Song » est organisée par neimënster et la plate-forme d'action JIF 2017 dans le cadre de la Journée Internationale des Droits de la Femme.

Après la projection de « No Land’s Song », un concert cofinancé par le Fonds Asile, Migration et Intégration et l’OLAI (Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration) aura lieu à neimënster.

Séances
dim 12/03 18:00 Neimënster VO FR & ANG avec sst. FR Public https://www.neimenster.lu/Culture/Offre-diversifiee-Calendrier-shop-visites/Prog...

« Il faut absolument voir « No Land's Song » qui, à mille lieues de nos sinistres télé-crochets, rappelle le potentiel subversif de l'art lyrique. Même si le concert tant redouté par les autorités n'aura concerné qu'une centaine de spectateurs, ce qu'exalte ce documentaire, c'est la victoire de la beauté contre les ténèbres ». Pierre-Julien Marest, Télérama, 16/03/2016

« No Land’s Song » captive par son récit sur fond d’élections qui permettront la transition d’Ahmadinejad à Rohani, ainsi que par la détermination et l’énergie de ses héroïnes. » Corinne Renou-Nativel, La Croix, 16/03/2016

« La musique qui éveille des émotions très fortes, la tristesse des voix qui disparaissent et la passion des musiciens pour leur art qui transcende les cultures. Une ode au triomphe de l’art sur l’ignorance. » Lise Pedersen, euronews.com, 25/03/2016

« Un docu­men­taire édifiant. A ne pas manquer pour que ce concert ne reste pas « une goutte d’eau dans l’océan » comme s’en inquié­tait l’une des prota­go­nistes. » Camille Choteau, Gala, 16/03/2016

+16
Récompenses
  • Audience Award - Festival des Cinq Continents, 2016 (France)
  • Special Award - Cinema Del Reale, 2016 (Italy)
  • Peace Film Award - Unabhängiges Filmfest Osnabrück, 2015 (Germany)
  • Audience Award – Middle East Now Festival Florence, 2015 (Italy)
  • Nestor Almendros Award for Courage in Filmmaking – Human Rights Watch Film Festival New York, 2015 (USA)
  • Audience Award for Best Documentary Film – Montreal World Film Festival, 2014 (Canada)
  • Best Documentary Director – NOOR Iranian Film Festival Los Angeles, 2014 (USA)
  • Youth Jury Award – DOK Leipzig Festival, 2014 (Germany)
  • Best Documentary (DOCUFICX Award) – 52nd Gijon International Film Festival, 2014 (Spain)
Cast & Crédits
Interprètes 
Sara Najafi, Elise Caron, Jeanne Cherhal, Emel Mathlouthi
Scénario  
Ayat Najafi
Image 
Koohyar Kalari, Sarah Blum
Son 
Sasan Nakhai, Dana Farzanehpour, Julien Brossier
Musique 
Sara Najafi, Parvin Namazi, Sébastien Hoog, Edward Perraud, Maryam Tajhdeh
Production 
Torero Film, HANFGARN&UFER, CHAZ Productions
Distribution 
Chaz productions
Biographie du réalisateur

Né à Téhéran en 1976, Ayat Najafi étudie la scénographie. En 1995, il crée une compagnie de théâtre à l’université de Téhéran et collabore à plusieurs productions théâtrales. Depuis 2000, il développe son travail de réalisateur, puis crée l’Atelier d’Arta, se concentrant sur une approche interdisciplinaire et multimédia du théâtre, et réalise plusieurs courts-métrages expérimentaux. En 2005, il participe au Berlinale Talent Campus avec son court-métrage « Move It » (2004) et signe son premier long métrage documentaire « Football under Cover » en 2008.

Filmographie
  • 2014 - No Land's Song (documentaire)
  • 2008 - Football Under Cover (documentaire)