Programmation

UN FILS (BIK ENEICH)

Mehdi M. Barsaoui

Tunisie, France, Liban, Qatar, 2019 / 96 min / VO arabe et française avec sst. français / drame

Dans la Tunisie post-révolutionnaire, un jeune couple insouciant est confronté à son passé suite à l’hospitalisation de son fils.

Tunisie, 2011. Farès et Meriem filent le parfait amour et forment une famille tunisienne moderne issue d’un milieu privilégié. Pour fêter la promotion de Meriem, ils partent en weekend en famille à Tataouine, au sud de la Tunisie, avec Aziz, leur jeune fils âgé. Sur la route, ils sont pris pour cible par un groupe de terroristes et tombent dans une embuscade. Leur vie bascule car Aziz est touché par une balle perdue et grièvement blessé. Emmené à l’hôpital, la greffe de foie nécessaire à la survie d’Aziz va déterrer un lourd secret.
La désintégration d’une famille est utilisée comme métaphore des problèmes d’ordre politique, social et religieux secouant la Tunisie après le Printemps Arabe. Qu’est-ce que la paternité ? Qu’est-ce qui fait un homme ? L’ingéniosité du film réside dans sa capacité à aborder ces questions tout en conservant un côté haletant.

« Je vis dans un pays, qui, qu’on le veuille ou non, est profondément patriarcal, machiste, et où l’image du père est sacralisée. Les pères tunisiens sont généralement démissionnaires et ils se retrouvent résumés à une séquence génétique, à un bout d’ADN, à un patronyme sur un acte de naissance. Je voulais montrer que l’amour et les sacrifices qu’on peut être capables de faire pour nos enfants sont ceux qui font de nous des parents. » Déclaration du réalisateur Mehdi M. Barsaoui

Séances
lun 09/03 16:30 Ciné Utopia VO arabe & FR avec sst. FR Public https://ticket.luxembourg-ticket.lu/luxfilmfest/webticket/shop?event=28935&kassi...

« C’est un film qui rappelle le travail du maestro iranien Asghar Farhadi, une oeuvre riche en retournements de situation qui met ses personnages dans des situations de plus en plus tragiques. Barsaoui est ingénieux dans la manière dont il concentre son histoire sur la déintégration de la famille comme métaphore des problèmes qui existent en Tunisie, sans être trop ouvertement politique. Le film fonctionne à plusieurs niveaux : comme un drame sur la moralité, comme une histoire sur la l’évolution de la place des femmes dans la société et comme allégorie politique. […] un premier long-métrage excitant et complexe par un nouveau réalisateur tunisien très prometteur. » Kaleem Aftab, Cineuropa, 31/08/2019

Récompenses
  • UNFPA Award, Cairo International Film Festival, 2019 (Egypt)
  • Salah Abu Seif Award – Best Artistic Contribution, Cairo International Film Festival, 2019 (Egypt)
  • Saad Eldin Wahba Award – Best Arabic Film, Cairo International Film Festival (Egypt)
  • Golden Coconut for the Best Actor, Hainan International Film Festival, 2019 (China)
  • Golden Coconut for the Best Screenwriter, Hainan International Film Festival, 2019 (China)
  • Young Talent Award – Best Feature Film, Hamburg Film Festival, 2019 (Germany)
  • Venice Horizons Award – Best Actor for Sami Bouajila, Venice Film Festival, 2019 (Italy)
Cast & Crédits
Interprètes 
Sami Bouajila, Najla Ben Abdallah, Youssef Khemiri, Noomen Hamda, Qasim Rawane, Slah Msaddak, Mohamed Ali Ben Jemaa
Scénario  
Mehdi M. Barsaoui
Image 
Antoine Héberlé
Son 
Lucas Héberlé, Romain Huonnic, Cyprien Vidal, Elory Humez
Décors 
Sophie Abdelkefi
Musique 
Amine Bouhafa
Production 
Cinetelefilms, Dolce Vita Films, 13 Productions
Coproduction 
Metafora Production, Sunnyland Film, Shortcut Films, Jour2Fête
Distribution 
Jour2Fête
Biographie du réalisateur

Né en Tunisie en 1984, Mehdi M. Barsaoui est un réalisateur diplômé de l’Institut Supérieur des Arts Multimédia de Tunis. Il détient également un diplôme en réalisation de la DAMS de Bologne, en Italie. Il réalise trois courts-métrages, dont On est bien comme ça (2016) qui lui vaut le Muhr D’Or du Meilleur Film à Dubaï l’année de sa sortie. Sa carrière internationale commence avec son premier long-métrage Un Fils (2019) qui est sélectionné à la 76ème édition de la Mostra de Venise, lors de laquelle Sami Bouajila remporte le prix du meilleur acteur.

Filmographie
  • 2019 – Bik eneich – Un fils
  • 2016 – On est bien comme ça (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 2013 – Bobby (court-métrage / short / Kurzfilm)
  • 2010 – À ma place (court-métrage / short / Kurzfilm)