Invités

Oxana Shachko (Co-fondatrice mouvement FEMEN)

Oxana Shachko est née en 1987. Elle grandit en Ukraine, loin de la capitale, dans la petite ville de Khmelnitsky. L’adolescente timide et secrète se passionne pour la peinture d'icônes et souhaite entrer au couvent. Ses parents, dont elle se sent très proche, la supplient de renoncer à cette idée. Elle se met alors à lire la philosophie et à s’intéresser à la politique.

Quelques années plus tard, en créant le mouvement FEMEN avec Anna Hutsol et Sasha Shevchenko, elle se donnera pour mission de réveiller les consciences et de pousser les Ukrainiens à se battre pour leurs droits.

En 2008, Oxana part vivre à Kiev où elle loue un petit atelier dans lequel elle fabrique les armes que les FEMEN utilisent dans leur lutte: des costumes, des masques, des pancartes, des dessins à même le corps. Toujours en 2008, c’est elle qui a l’idée de manifester seins-nus à Kiev en brandissant des pancartes où il est écrit “L’Ukraine n’est pas un bordel”. Avec ce geste, elle instaure l’image de marque du groupe.

Avec FEMEN, Oxana se bat pour rompre le cercle vicieux de chômage et de pauvreté des masses, devenu emblématique des pays d'Europe de l'est depuis la chute du régime soviétique et qui génère la frustration, agressivité et violence, dans les foyers comme dans les institutions. Son propre père a été victime de ces chamboulements ; Oxana s’en souvient et se révolte, et sa lutte contre le patriarcat trouve là son origine. Comme on peut le voir dans le film, elle part parfois se ressourcer chez des amis cosaques qui vivent en marge de la civilisation et qui nous montrent un autre visage de l’Ukraine. Nous découvrons aussi la tendre affection et la complicité qui lient Oxana à sa mère, à qui elle rend visite régulièrement.

Les activités de FEMEN occupent quotidiennement et pleinement la vie de la jeune Ukrainienne. La gestion des plaintes, les comparutions, les procédures liées aux amendes leur prennent quantité de temps. Elles agissent certainement en marge de la légalité et surtout des normes, mais elles se présentent toujours au poste quand elles y sont convoquées.

A la fin de l'été 2013, un coup monté par les services secrets urkrainiens forcent les FEMEN à fuir l'Ukraine. Oxana s’est depuis réfugiée à Paris, où elle vit chichement en attendant de pouvoir rentrer dans son pays natal. Elle doit se contenter d’observer de loin les événements actuels qui secouent l’Ukraine, la révolte du peuple qu'elle voulait réveiller depuis des années.

Actualités du festival

Signature d'un document entre Europa Film Festivals et Europa International visant à renforcer les relations entre vendeurs et festivals

Europa Film Festivals et Europa International ont signé un document pour renforcer les relations entre vendeurs internationaux et festivals. Europa International, l’organisation européenne des distributeurs de films, et Europa Film... → More

Le Luxfilmfest recrute !

Rejoignez l'équipe du Luxfilmfest. Vous êtes organisé, enthousiaste, dynamique et cinéphile ? Alors envoyez-nous votre candidature et participez à la prochaine édition du Luxembourg City Film Festival du 2 au... → More

Recherche Jury Jeune (12 - 14 ans)

YOUNG AUDIENCE AWARD SAVE THE DATE ! 12/11/2022 Luxembourg City Film Festival accueille pour la 7ème fois consécutive le YOUNG AUDIENCE FILM DAY organisé par la European Film Academy. L’évènement... → More