Programmation

A Girl Walks Home Alone At Night

Ana Lily Amirpour

USA, 2014 / 99 min / Vo perse avec sst. anglais / Horreur

Le premier film iranien qui tient du western et du film de vampires

Bad City est une ville fantôme iranienne, un lieu de décadence et de désolation peuplé de prostituées, toxicomanes, souteneurs et autres âmes perdues. Arash est l’un d’entre eux. Lorsqu’il rencontre une mystérieuse jeune femme qui hante les rues de la ville la nuit, il est attiré par elle. Mais il ignore que lors de ses virées nocturnes, la belle inconnue traque les habitants de la ville pour se délecter de leur sang. 

Pour la première fois, une œuvre iranienne tient autant du western que du film de vampires. Le premier long métrage d’Ana Lily Amirpour baigne dans le pulp avec un plaisir évident. 

Séances
sam 28/02 22:30 Cinémathèque Public http://www.luxembourg-ticket.lu/9/19240

Le tchador de la fameuse « Girl », interprétée par Sheila Vand, se retrouve ainsi rapidement à flotter derrière elle dans un mouvement hypnotique, comme une cape qui n’est pas sans rappeler celle de ces justiciers de l’ombre veillant sur des villes dans lesquelles le crime, la corruption et la violence menacent sans cesse les habitants. (avoir-alire.com)

Vision choc : une femme vampire en tchador sur un skateboard. C’est une des images marquantes de ce film noir assez givré, tourné aux États-Unis mais en langue farsi. Filmée en noir et blanc léché, cette invraisemblable aventure d’un loser à la James Dean rencontrant une femme vampire dans une ville déserte a un petit côté pop années 1980, rappelant les premiers films de Jarmusch (et le dernier aussi). En un peu plus kitsch et débridé peut-être. Ce petit bijou pop-rock est le plus beau pied de nez possible aux ayatollahs iraniens. (Vincent Ostria, L’Humanité, 14 janvier 2015)

Les choix de mise en scène sont radicaux et élégants, ou drôle : un magnifique scope noir et blanc très contrasté, expressionniste, cite "Nosferatu" de Murnau sans ostentation, voire le Mario Bava du "Masque du démon", ou renvoie aux romans graphiques. (culturebox, 7 septembre 2014)

Récompenses
  • Revelations Prize – Deauville American Film Festival, 2014 (France)
  • Citizen Kane Award for Best new Director & Fantastic Jury Award for Best Film – International Fantastic Film Festival of Catalonia, 2014 (Spain)
  • Special Mention – Gotham Independent Film Awards, 2014 (USA)
Cast & Crédits
Interprètes 
Sheila Vand, Arash Marandi, Marshall Manesh
Scénario  
Ana Lily Amirpour
Image 
Lyle Vincent
Montage 
Alex O’Flinn
Musique 
Federale, Radio Tehran, Bei Ru, Farah, White Lies, Kiosk, Free Electric Band, Dariush
Production 
Say Ahh Productions, SpectreVision, Logan Pictures, Black Light District
Distribution 
ABC DISTRIBUTION
Biographie du réalisateur

Ana Lily Amirpour a tourné son premier film à 12 ans. Elle a travaillé en tant que peintre, sculptrice et chanteuse d’un groupe de rock indé avant d’aller à Los Angeles pour y étudier le cinéma. Ses courts métrages ont été présentés dans de nombreux festivals et elle a participé a différents ateliers pour jeunes cinéastes. Son premier long métrage « A Girl Walks Home Alone At Night » a été présenté en première mondiale au Festival de Sundance en 2014.

Filmographie
  • A Girl Walks Home Alone At Night, 2014
  • A Little Suicide (short), 2012
  • Pashmaloo (Hairy) (short), 2011
  • Ana Lily Amirpour Likes This (short), 2010
  • True Love (short), 2010
  • Six and a Half (short), 2009